Au fil des rencontres

Haida Gwaii

Après ces 3 semaines en Alaska, me voilà à Haida Gwaii “The Edge of the world”. C’est une merveilleuse ile en Colombie britanique.

IMG_1196

Pourquoi cette destination?? Je fais mon voyage au fil de mes rencontres et, Anne-Marie, une rencontre de Dawson city m’a parlé de cette ile avec tellement d’intensité et de passion que cela m’a donné envie de la découvrir.

Pour y accéder, j’ai pris le ferry de Haines en Alaska pour rejoindre Prince Rupert.

Le bateau arrive à 3h du matin à Prince Rupert. Je me pose dans le terminal et dors un peu en attendant l’autre ferry pour Haida Gwaii, anciennement Queen Charlotte Islande.

Une dernière traversée de Prince Rupert jusqu’à Skidegate et me voilà enfin sur l’ile.

IMG_1197 IMG_1198

Je me sens tout de suite super bien. La forêt sent incroyablement bon et l’odeur de la mer, juste merveilleux.

Je n’ai pas de plan, alors je choisis une direction et commence à marcher. La vue est incroyable, la mer d’un côté de la route, la forêt de l’autre.

Sur la route, je fais mon premier arrêt, le musée. J’en apprends plus sur l’histoire de l’ile et la culture Haida.

IMG_1200 IMG_1207

Je poursuis mon chemin sans but. Je me laisse envahir par l’esprit qui règne sur l’ile.

Sculpture d'un totem

Sculpture d’un totem

IMG_1212

Il se fait tard, je commence à être fatigué et je ne supporte plus le poids de mon sac. Je décide de planter ma tente dans la forêt.

IMG_1213 IMG_1215 IMG_1219

J’en profite pour lire un guide sur l’ile et je prévois de commencer ma visite par le nord de l’ile et de redescendre vers le sud.

Le matin direction Masset. C’est une petite ile où les gens s’arrêtent facilement pour prendre des auto-stoppeurs.

Marre de faire du pouce?

Marre de faire du pouce?

Faites vous assistez par un banc pouce!!!

Faites vous assistez par un banc pouce!!!

DSC_0203

IMG_1222 IMG_1224 Je trouve un endroit où me poser à quelques kilomètres de Masset pour faire du « woofing » et essayer d’apprendre la menuiserie.

Port de Masset

Port de Masset

IMG_1228

Ma maison pour quelques nuits

Ma maison pour quelques nuits

Beaucoup d’humour dans la construction de cette cabane.

Beaucoup d’humour dans la construction de cette cabane.

IMG_1242 J’en profite pour aller faire ma lessive en ville. Je fais mon sac et me dirige pour faire du stop vers la route et la: c’est l’histoire d’un mec qui part faire sa lessive.

Je rencontre Sarah qui fait du stop dans l’autre sens, en direction de Towhill. Je lui dis bonjour, on discute un peu et après 5 mn on se rend compte que l’on parle français tous les deux. Je suis super soulagé. Elle pensait, avec mon accent que je venais d’Allemagne. Bref elle partait faire une randonnée mais n’avait pas envie de la faire toute seule. Chevalier sans peur et sans reproche, je lui propose de l’accompagner et tant pis pour ma lessive. L’appel de la nature est plus fort MDR. Apres quelques courses en “ville” et une marche d’une bonne heure, je la rejoins a Tow Hill ou au final elle a rejoint des amis et nous voilà donc Sarah, Ana et Seb, partis pour une randonnée de 3 jours.

DSC_0197 DSC_0196

DSC_0198

Les paysages sont très beaux. Le trail est très boueux mais joli.

IMG_1254 IMG_1252 IMG_1248IMG_1245

Apres 3 heures et 10kms de marche, nous voilà arrivé à une cabane au bord de l’eau. Il y a déjà 3 personnes dedans, nous faisons les présentations et passons la soirée à parler au coin du poêle. Nous passons notre 1ere nuit.

IMG_1255 IMG_1264 IMG_1266

Le lendemain nous longeons la plage pour monter à la pointe de l’ile. C’est juste magique. L’eau arrive des deux côtés de la pointe. The Edge of the world.

IMG_1285 IMG_1275 IMG_1282 IMG_1272

Nous continuons notre randonnée et après 5 heures de marche nous décidons de monter le camp, faire un feu, manger et jouer aux échecs. Merci Sarah de m’avoir expliqué les règles.

IMG_1292 IMG_1293

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une fois le petit dej pris et les sacs faits, nous reprenons notre dernière marche en direction de Tow Hill le long de la plage.IMG_1297

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après plusieurs heures de marche nous voilà enfin arrivé. Super content de notre trip mais un peu fatigué. En chemin, une petite pause à la Bakery pour manger et je me sépare du groupe. Ils se dirigent vers une auberge de jeunesse à 50 km de Masset. Qui dit auberge dit une bonne douche chaude et un bon lit.  Je décide de ranger toutes mes affaires et de faire du pouce direction Port Clement. Une heure après je les retrouve tous les 3. Je suis super content. A l’auberge je fais la rencontre des deux Marion, Colby et Chloe. Des personnes super mégas top avec qui j’ai passé de supers moments.

Avec Seb, nous décidons de se faire une randonnée en canoé autour de Louise Islande. Il faut compter environ 4/5 jours en autonomie. Une fois les préparatifs terminés, nous voilà en route pour Moresbi Camp. Nous passons une nuit a Gray Bay, une plage magnifique et le lendemain nous nous dirigeons vers Moresby Camp ou nous laissons la voiture pour le canoë.

IMG_1315 IMG_1318 IMG_1321 IMG_1329

La première journée se passe plutôt bien. Nous pagayons 9 h sur une eau calme et nous avons même du soleil

IMG_1339 IMG_1340

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A la halte, nous montons le camp, cherchons une source d’eau pour remplir nos bouteilles et faisons un feu pour nous réchauffer.

IMG_1351 IMG_1353 IMG_1356 Le lendemain nous poursuivons notre aventure mais il commence à pleuvoir et l’eau est un peu moins calme. Nous ne pouvons pas nous arrêter sur cette partie de l’ile car ce sont des falaises.

Vers 15h nous trouvons une plage et decidons de nous arrêter la pour la nuit. Même chose que la veille, feu, tente, et nous partons dans le bush pour trouver une source d’eau potable.

IMG_1363 IMG_1365

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

3eme jour, nous continuons notre chemin avec un arrêt prévu à Skedans. Il y a un watchmen qui surveille un ancien village Haida avec ses totems. Une fois sur place nous avons le droit à une visite guidée. L’histoire que j’ai retenue c’est lors de la construction d’une habitation, ils avaient une journée pour creuser et faire les fondations. S’ils n’arrivaient pas a le faire dans les temps, ils abandonnaient le projet et trouvaient un autre lieu pour le faire. 

IMG_1378 IMG_1380 IMG_1381 IMG_1382

Nous reprenons ensuite la route et là les choses se compliquent. Nous arrivons sur le côté est de l’ile, il pleut, le vent nous pousse vers les rochers, nous pagayons comme des fous mais nous n’avançons pas et en plus il a des vagues aussi haute que le canoë. Nous mettons énormément de temps à trouver un endroit où nous arrêter sans prendre trop le risque de nous échouer sur les rochers. Nous sommes épuisés et un peu à bout. Heureusement nous avons au menu des saucisses et des s’mors.

IMG_1384 IMG_1394

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Apres cette dure journée, le ciel nous offre un beau spectacle.

IMG_1395 IMG_1399 IMG_1410

Il nous reste beaucoup de route encore à faire nous décidons donc de nous lever à 5h pour partir le plus vite possible, en espérant avoir de meilleures conditions .

Dernier jour, nous pensions avoir vécu le pire la veille et bien c’est loin d’être le cas. Le vent, la pluie et les vagues ne nous épargnent pas. 2 heures après notre départ nous nous arrêtons et faisons un feu. Nous somme frigorifiés et les conditions sont mauvaises. On a l’impression que ça se calme un peu donc nous retournons au canoë. Nous devons aller sur l’autre rive. Cela ne parait pas loin mais nous mettons quand même 2 heures dans des conditions atroces. Ce sont des déferlantes qui nous arrivent dessus. Il faut sans arrêt diriger le canoë pour ne pas nous retourner à cause d’une vague. Le vent est violent. La pluie ne s’arrête pas. Au loin, je vois une bosse noire dans l’eau, je pense avoir rêvé, non, j’ai la confirmation quelques minutes plus tard, c’était bien une baleine. Quand je la vois de nouveau cracher de l’eau, je ne me sens pas du tout rassuré car nous ne portons pas nos gilets de sauvetage et si elle nous percute on est fait. Avec les vagues qui nous arrivent de tous les côtés, impossible de mettre ces foutus gilets, nous somme secoués dans tous les sens.

Je ne vous explique même pas, après les 2 heures de traversée, comment nous étions contents de faire une pause pour manger. Ensuite nous reprenons la route, la mer est toujours aussi mauvaise, mais nous avons nos gilets cette fois et la pause nous a fait du bien.

Nous arrivons à 18h au Moresbi Camp, super heureux de notre aventure.

Nous passons la nuit dans l’auberge de jeunesse de Sandspit où je rencontre Flavien, un français qui vie sur l’ile depuis 7 ans,  qui nous explique juste qu’on a eu les pires conditions possibles et que le faire en canoë ce n’était pas la meilleure idée…

L’auberge est super agréable et la nuit trop géniale. Surtout après 3 nuits à dormir sur des cailloux.

Retour à l’auberge de Port Clement ou je me prépare à être volontaire au festival de musique d’Haida Gwaii, Edge of the World Music festival.

Comment m’est venue cette idée ? Une fille m’a pris en stop, en discutant avec elle, j’apprends qu’il y a un festival de musique et qu’on peut être volontaire. Ce qui est super c’est que selon le nombre d’heure que tu fais, tu peux avoir les repas ainsi que l’entrée gratuite au festival. Je choisis donc d’être un “Hard core volunteer” . Je n’aurai jamais autant mangé de saumon frais de ma vie.

Les 3 jours de festival se déroulent super bien. Les Marion, Chloe, Seb , Colby et James , viennent se joindre aux volontaires. L’équipe de l’auberge au festival. TOP.

IMG_1411 DSC_0227 DSC_0228 DSC_0229

Le jeudi c’est l’installation et la préparation du festival.

Le vendredi le festival commence. L’ambiance est super sympa. C’est très familial. Il règne vraiment une super ambiance sur cette ile. 

Je découvre des nouveaux groupes de musique: SWEATSHOP UNION, DEVARROW et Sam Roberts Band.

C’était une belle expérience avec encore de belles rencontres.

Je me pose quelques jours, dans l’auberge de jeunesse de Port Clement, histoire de me reposer un peu après les 3 jours de randonnées pédestres, les 4 jours en canoë et les 4 jours de festival. Cela fait du bien.

Je fais la rencontre de Christy et Jay. Nous lui faisons même un anniversaire surprise. J’ai passé une super soirée avec Colby, Chloe, Jay et Christy.

10897840_10101715557052017_2884803806926484_n

Le lendemain je pense qu’au final, j’ai passé assez de temps sur l’ile. Je vais reprendre la route, sans aucune direction.

Je fais mon sac et me dirige vers le terminal du ferry à Skidegate.

Un arrêt obligatoire à la statue car la légende veut que si on boit l’eau de cette source c’est que l’on reviendra sur l’ile. Le mal de ventre n’était pas prévu, l’eau était marron lol.

DSC_0235 DSC_0236

Me voilà sur le ferry. Haida Gwaii me montre son plus beau ciel pour notre séparation, direction Prince Ruppert, sans aucun plan.

IMG_1416 IMG_1417 IMG_1419 IMG_1424

Encore beaucoup de belle rencontre sur cette île. Ce qui est drôle c’est lorsque l’on  me demandait combien de temps j’avais passé sur cette ile je répondais 10 jours alors qu’au final j’ai passe plus de 20 jours sur cette ile. Le temps est différent sur Haida Gwaii…

 Haida Gwaii est mon second coup de cœur depuis mon départ après le Yukon.

8 reflexions sur “Haida Gwaii

  1. Ciseran Marie

    Bonjour, je viens de lire la suite d’au fil des rencontres. C’est une belle aventure qui continue et des rencontres très riches en partages et amitié. Les photos et le récit sont vraiment très bien. Faites tout de même attention à vous et ne prenez pas trop de risques. J’attends la suite.

  2. Jacqueline

    Je viens de lire ton récit ; passionnant et que c’est beau toutes ces photos avec en plus de belles rencontres, magnifique. Bonne continuation et prudence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *