Au fil des rencontres

A propos

IMG_0113

Je m’appelle William, j’ai 32 ans. Je viens de la région parisienne. En 2004, je décide de partir m’installer dans le sud de la France pas loin de Montpellier. J’ai toujours cherché un endroit où je me sentirai vraiment chez moi et  jusque là, je n’ais pas trouvé. J’enchaînai les boulots mais sans réellement m’épanouir. Il y a 2 ans, je me lance dans le fabuleux projet de reprendre mes études. Je n’avais pas le bac et cela me dérangeai. Me voilà à chercher des solutions pour passer un bac +2.

Après beaucoup de persévérance, d’épreuves surmontées et de multiples rendez-vous, me voilà accepter pour un BTS. L’année se passe bien et je réussis à valider une partie de mon BTS car n’ayant pas le bac, je dois le passer en 2 fois. Ce n’est pas grave, j’ai déjà assez de point pour  valider la deuxième partie. Lors de ma soutenance, à la fin, le jury me propose d’intégrer une licence a l’IAE de Montpellier. Encore un parcours du combattant car n’ayant pas encore validé mon BTS, n’ayant pas le BAC, dur de se faire intégrer en licence. Je ne lâche pas et je reçois de l’aide de Nathalie, Philippe et Eric qui soutiennent mon dossier. Cette année se passe aussi super vite et je réussis à valider ma licence et en même temps mon BTS.

L’objectif que je m’étais fixé est  Et maintenant ? Quoi faire ? Je continue quelques mois en master de Création de Jeune Entreprise Innovante mais ce n’est pas ce que je recherchais. Ma vie, au final, telle qu’elle est, ne me plaît pas. Alors pourquoi ne pas en profiter pour changer de vie ?

Ma mère a eu la super bonne idée il y a 32 ans, de partager sa nationalité Canadienne avec ses enfants. Une bonne piste à exploiter pour un changement de vie, non ?

Direction l’ambassade du canada avec  une tonne de papiers, soigneusement conservés par ma mère. Je fais une demande de passeport canadien. Si je le reçois, je pars voyager à travers le Canada. Fin octobre, le miracle arrive dans la boite aux lettres ; mon passeport. Je vous dis même pas la joie ressentie à ce moment-là. J’entends encore ma mère éclater de rire de joie quand je lui ai annonce la bonne nouvelle. Encore merci, maman pour cette super bonne idée que tu as eue il y a 32 ans.

C’est décidé je pars au Canada.

J’arrête mon master et consacre mon temps à aider mon père et ma mère dans divers projets. Me voilà au mois de mars,  je ne tiens plus. Je dois partir. Je me débarrasse de mes affaires, laisse quelques cartons chez mes parents et go.

Avant de partir j’avais pensé à quelques projets :

sortir de ma zone de confort,

voyager à travers le Canada et faire plein de belles rencontres,

voir des aurores boréales,

vivre dans les bois,

faire du chien de traîneau,

rentrer sur Montréal en septembre pour faire un MBA.

Au niveau des préparatif de mon voyage, ça a été rapide ; j’ai juste acheté mon billet d’avion. Je verrai le reste sur place, au fil des rencontres et selon les envies.

Je n’avais pas d’appréhension particulière, avant de partir, sauf au moment où je me suis rendu compte que le Canada est le deuxième plus grand pays du monde…

Vous allez vivre, avec moi, mon voyage, mes joies et les moments difficiles rencontré lors de mon aventure.

IMG_0095